2. prix
Année 2013

Poste Verbier VS

Architecture

L'ensemble s'inscrit dans l'architecture de la station. Les éléments classiques de l'architecture des chalets ont été conservés en y ajoutant une touche contemporaine. Les matériaux font référence au génie du lieu. L'usage du bois fait partie des éléments classiques, tandis que les proportions et l'usage de plus de verre ajoutent une notion contemporaine. Le socle en pierre naturelle complète la lecture urbaine d'un rez commercial.

La question du développement durable est intégrée très tôt dans la conception du bâtiment. Les performances thermiques de l'enveloppe permettent d'atteindre les standards exigés par Minergie. Le projet cherche également à faire preuve de bon sens. Les matériaux de construction proviennent de la région. Ils sont mis en œuvre de manière à servir au mieux d'éléments de protection contre l'usure du temps. Ainsi, de généreux avant-toits et balcons participent à la protection constructive des façades en bois.

Contexte

La parcelle de la Poste est située de manière stratégique, à cheval entre la future aire piétonne du centre de Verbier et les importants parkings qui permettront de s'y rendre. En réponse à cette nouvelle condition, le site devient un lieu de passage important et le projet une nouvelle porte d'entrée pour le centre de la station.

Hiérarchie des espaces publics

Le cheminement qui se fait de la place aux parking publics est construit en trois séquences. Dans la partie inférieure, la place publique possède un langage urbain. La zone piétonne est animée par des terrasses et autres commerces. En suivant le cheminement piéton, on accède, sur le niveau supérieur, à une place plus privative qui dessert les logements. La troisième séquence est caractérisée par un chemin qui serpente entre la place de jeu et parc public du centre de la station. Cette événement rare du centre de la station apporte une qualité supplémentaire au complexe de programme hôtelier.

L'espace public au cœur du projet

Le projet se compose d'un socle surmonté de trois volumes. Le socle est un lieu public qui est voué aux activités commerciales (Poste, restaurant, réception hôtel, bar-lounge). Il se tient en retrait de la rue pour créer une place qui est un lieu d'activité regroupant des terrasses, des commerces et un arrêt de bus. La place est liée, grâce à un cheminement piéton, aux parking publics. Elle sert donc de point de repère pour le centre du village. Les trois volumes situés au niveau supérieur, abritent les appartements de location de vacances. Cette composition d'éléments fonctionne comme un ensemble.

Appartements

L'accès aux appartements se fait de deux manières. L'entrée principale depuis la place via à la réception de l'hôtel permet de rejoindre les bâtiments depuis l'intérieur du volume. Chaque volume possède également sa propre entrée qui est située depuis la petite place au rez supérieur. L'organisation du plan est flexible. Il fonctionne de manière rayonnante. Un noyau, qui accueille la circulation verticale et les services, est placé au centre de chaque bâtiment. Il est entouré par un couloir de distribution interne aux appartements. Les séjours ainsi que les loggias sont placés dans les angles afin de profiter d'une ouverture maximale sur l'extérieur. Les couloirs de distribution interne des appartements permettent une grande flexibilité quant à l'exploitation. Les appartements de 2,5 et 3,5 pièces peuvent être couplés pour former un appartement plus généreux. La configuration d'un étage type peut ainsi passer de trois à six appartements par étage, au besoin. L'intérieur des appartements est conçu dans un style de chalet contemporain. Une cheminée à gaz, l'utilisation des salles d'eau comme de spas minéraux renforce l'idée d'un appartement de vacances. La qualité du service reste à déterminer mais elle peut être adaptée à la demande. Les logements fonctionnent aussi bien en appartements autonomes qu'en mode de fonctionnement d'un hôtel. La réception peut être couplée avec le restaurant, ce qui laisse libre choix quant au mode d'exploitation.

Vues

Chaque bâtiment se déforme pour réagir au contexte bâti et cherche les vues sur les sommets environnants. L'orientation des volumes crée des dégagements qui permettent aux appartements de profiter au maximum des ouvertures sur le territoire. Un parking dévolu à l'exploitation des appartements et des commerces est également prévu dans le terrain.

Optimisation

Le cahier de charge tel qu'il a été établi pour le concours, propose des surfaces généreuses pour les appartements. En respectant les demandes de manière scrupuleuse, le projet dispose de 42 appartements répartis de la manière suivante :

  • 17 appartements de 2.5 pièces
  • 21 appartements de 3.5 pièces
  • 3 appartements de 4.5 pièces
  • 1 appartement de 5.5 pièces

Le cahier de charge est respecté sans pour autant que l'objectif idéal des 50 appartements ne soit atteint. Par souci d'optimisation, le projet propose de réduire la surface des appartements sans pour autant perdre en qualité. En effet, par expérience, on peut considérer que les surfaces nécessaires au logements de vacances ne sont pas aussi importantes que pour le logement traditionnel. En réduisant d'environ 10 à 15% la surface des appartements, le projet pourrait se rapprocher des 50 appartements qui était préalablement voulus. Cette réduction des surfaces ne signifie pas forcément une baisse de la qualité. La moins-value par m2 obtenue pour les appartements devrait être compensée par des solutions architecturales de qualité. Cette approche, qui est testée dans le plan ci-dessous, permet d'aborder la question de l'optimisation de manière sereine.