5. rang
Année 2018

Concours École Belvédère, Lausanne VD

Le projet s'appuie sur la topographie du site pour établir un socle fonctionnel. Ce dernier est subdivisé en trois plateaux suivant la pente du Chemin des Croix-Rouges. Cette organisation permet à la fois d'ancrer le projet au site et à sa topographie et de desservir différents niveaux d'accès au bâtiment.

Le socle est l'assise qui contient les salles de travaux manuels, la salle de gymnastique et le parking directement accessible depuis le giratoire par l'Avenue Marc Dufour.

Le rez-de-chaussée du bâtiment, entrée principale dans le projet, est accessible depuis la cour de récréation qui présente une vue dégagée sur le lac s'inscrivant tel un nouveau Belvédère dans le site. Le rez-de-chaussée offre des espaces de rassemblement généreux, ouverts sur le grand paysage. L'angle sud-est occupé par le réfectoire, est traité en double hauteur ce qui favorise un apport de lumière optimal.

Les étages supérieurs s'élèvent de l'animation urbaine et rassemblent les salles de classes, de sciences et de travaux pratiques. La distribution verticale est assurée par un noyau central. Le projet s'organise autour d'un atrium, dans lequel se déploient les circulations. Cet atrium assure une source de lumière généreuse et permet de mettre en place un système de ventilation naturelle du bâtiment.

Les façades du nouveau bâtiment du Belvédère affichent un rapport étroit avec le patrimoine architectural environnant

La trame définie est structurelle, elle favorise une flexibilité des espaces intérieurs. Les porteurs verticaux affichent une profondeur différente, et induisent ainsi une dynamique répondant au contexte urbain environnant. Des dispositifs techniques de ventilation par clapet sont mis en place dans la façade assurant un confort acoustique.

Le site du belvédère exprime une dualité entre plateaux artificiels et topographie naturelle. Cette alliance se traduit en façade par l'introduction d'un couronnement en bois sur un socle béton. La complémentarité du «minéral» et du «végétal» exprime un ancrage fort au site et à l'atmosphère qu'il dégage.

Interlocuteur Robin Kirschke
Maître d'ouvrage Ville de Lausanne
Architecte Itten+Brechbühl SA
Surface 6865m2
Volume de construction 21 980m3
Salle de classe 54
Élèves 1000
Visualisations Yos, Zurich